Programmation et horaire

Lieu: église Saint-Pierre-Apôtre

Trois jours de chant choral au féminin!

Concerts, ateliers, conférences, café causerie, tables rondes… le tout ponctué de pauses repas et collations qui seront une occasion pour les participants d’échanger de façon conviviale.

Lors de l’atelier de Hilary Apfelstadt, le festival choral souhaite rassembler un maximum de choristes festivaliers pour former un grand choeur afin de travailler quelques œuvres de compositeurs et compositrices vivant(e)s sous sa direction tout en profitant de son expérience.

Les œuvres* de 3 compositrices seront préalablement envoyées aux participants pour assurer une bonne préparation. Ce répertoire sera chanté et dirigé par Hilary Apfelstadt lors du grand concert du samedi soir.

Le concert du dimanche sera donné par le choeur hôte, le Choeur du Plateau, nommé Choeur fleuron ambassadeur, avec une création de la compositrice Katia Makdissi-Warren.

* les œuvres choisies seront rendues disponibles bientôt

Table ronde

Nos invités

  • Hilary Apfelstadt, cheffe de choeur, directrice des activités chorales et professeur de direction chorale à l’Université de Toronto, auteure et conférencière.
  • Margot Keenan, cheffe de choeur et directrice artistique des Sainte-Anne Singers.
  • Katia Makdissi-Warren, compositrice
  • Roseline Blain, cheffe de choeur et directrice artistique du Choeur du Plateau, des ensembles Phoebus et Gaïa, de Musica Orbium, du Choeur du Musée d’art de Joliette et des Petites voix du Plateau.
  • Robert Ingari, professeur et responsable de la Maîtrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke, directeur artistique du Chœur de chambre du Québec et de l’École d’été de chant choral, compositeur
  • Animation: Mario F. Paquet, anciennement animateur à la radio de radio-Canada
  • Avec la participation de Patricia Abbott, cheffe de choeur, chanteuse, directrice artistique et chargée de cours à l’Université de Sherbrooke et à l’Université McGill.

Horaire des activités

  • Vendredi 21 octobre

    19h30

    PLACE AUX CHOEURS FLEURONS

    Concert des choeurs participants:

    - Saine-Anne Singers, dir. Margo Keenan

    - Choeur de chambre du Québec, dir. Robert Ingari

    -Chants communs avec le Choeur du Plateau (choeur fleuron ambassadeur)

     

    21h

    Cocktail d'ouverture

  • Samedi 22 octobre

    9h

    Atelier dirigé par Robert Ingari

    ℹ️ L'approche et l'étude des partitions d'oeuvres de compositeurs(trices) vivant(e)s.

    10h30

    Atelier choral dirigé par Hilary Apfelstadt (en englais et en français)

    13h30

    Conférence avec la cheffe invitée Hilary Apfelstadt (en anglais)

    ℹ️ Le leadership au féminin dans le monde choral 

    15h30

    Table ronde avec invités : La place des femmes dans le milieu du chant choral québécois, canadien et américain.

    16h30

    Causerie apéro : Moment d'échange entre les choristes festivaliers, chefs de choeur, compositeurs, et intervenants de la table ronde

    17h30

    Répétition des chants communs

    20h

    PLACE AUX CHOEURS D'ICI

    Grand concert des choeurs participants

  • Dimanche 23 octobre

    15h

    PLACE AU CHOEUR DU PLATEAU

    Concert du Choeur du Plateau avec la création de la compositrice Katia Makdissi-Warren, avec la collaboration de la choréographe et danseuse Barbara Kaneratonni-Diabo

Concert du samedi soir 22 octobre : «Place aux chœurs d'ici»

«Place aux chœurs d’ici», qui aura lieu le samedi soir 22 octobre, mettra en vedette des chœurs de chez nous !  En effet, jusqu’à six chœurs à voix mixtes seront sélectionnés pour chanter au deuxième grand concert du Festival. Ces mêmes chœurs seront aussi invités à chanter trois chants communs avec les choristes festivaliers participants, qui seront dirigés lors de ce grand concert par la cheffe invitée Hilary Apfelstadt.

Concert du dimanche après-midi 23 octobre : «Place au Chœur du Plateau»

Le Chœur du Plateau, chœur hôte de cet événement exceptionnel, offrira, en guise de clôture du festival, un concert dans lequel seront présentées quelques créations. Parmi ces œuvres nouvelles,  sera créée en première mondiale l’œuvre commandée expressément à la compositrice Katia Makdissi-Warren dans le cadre du 10e anniversaire du Chœur. Cette performance sera unique puisqu’elle se fera avec la collaboration de la danseuse Barbara Kaneratonni Diabo.

Crédit: Jérôme Bertrand

compositrice

Crédit: Mario Faubert

danseuse

Katia Makdissi-Warren

Compositrice innovatrice, Katia s’est fait remarquer sur la scène nationale et internationale par son style unique où se rencontrent musiques du Moyen-Orient, de l’Occident et Autochtone.

Elle a signé de nombreuses trames sonores pour théâtre, danse, cinéma, télévision, ou expositions au Canada, en France, à Singapour, au Japon ou aux Émirats Arabes — dont celle de l’exposition permanente de Burl-Khalifa de Dubaï, plus haute tour du monde. 

Katia Makdissi-Warren a étudié la composition au Québec et à Hambourg, puis les musiques arabe et syriaque à Beyrouth, auprès de Ennio Morricone, Franco Donatoni, Manfred Stahnke, P. Louis Hage et Michel Longtin. 

Elle fondait en 2006 l’ensemble Oktoécho, spécialisé dans le métissage, pour lequel elle compose régulièrement en plus d’assumer la direction artistique. Son esthétique de fusion l’amène à travailler régulièrement – à la fois comme compositrice, directrice d’ensemble et interprète — avec les communautés autochtones, arabes et juives.

Tout en étant très impliquée auprès de communautés culturelles variées, Katia Makdissi-Warren est très active dans le milieu de la musique contemporaine de concerts, ayant reçu des commandes d’ensembles tels que l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre national oriental de Beyrouth, I Musici de Montréal, l’Orchestre de chambre McGill ou l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+). Ses œuvres sont d’ailleurs régulièrement jouées par différents interprètes et ensembles de musique de chambre au-delà des frontières canadiennes, en France, en Allemagne, au Liban, au Maroc, en Argentine et en Espagne.

La Société de musique contemporaine du Québec lui consacre la 7e édition de sa Série hommage. 

Écouter Katia Makdissi-Warren: Au-delà du son:

Lire la vidéo

Barbara Kaneratonni Diabo

An award-winning choreographer and dancer for over 25 years, she specializes in creating works that highlight Indigenous themes/stories/perspectives by often combining powwow, Haudenosaunee dance, and mainstream contemporary styles to create a fusion of dance that speaks to many different populations and tastes.

Barbara is currently the Artistic Director and Choreographer of A’nó:wara Dance Theatre.

Barbara Kaneratonni Diabo is Kanienkeha:ka (Mohawk) of mixed heritage originally from Kahnawake, now living in Montreal.  She has studied in many forms of dance and graduated with a BFA in theatre from Concordia University and from the Native Theatre School. 

She takes great pride in regularly sharing her culture and has performed across Canada and internationally.  Some of her most recent work was performed at the Banff Centre, the Montreal Olympic Stadium, the National Arts Centre, the Confederation Centre for the Arts PEI, Harbourfront Centre, Place des Arts, Prismatic Festival Halifax, and Festival Quartiers Danses. She was one of only 8 dancers in North America invited to perform at Gathering of Nations (New Mexico), the world’s largest powwow, in its first-ever hoop dance competition 2015.

Barbara also works with various organizations, including La Danse sur les routes du Quebec and Indigenous Performing Arts Alliance, to educate, help create safe spaces, and support Indigenous artists across Canada. Her goals are to inspire others, encourage cultural pride, uplift the spirit, and increase education and communication.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question sur notre site?

Contactez-nous!

Quelle que soit l’identité de genre, les enjeux liés au leadership dans le chant choral sont nombreux. Davantage mené par des chefs masculins ou d’identification masculine autrefois, les femmes ont fait une avancée spectaculaire en tant que leaders sur la scène chorale. Aujourd’hui, bien qu’il reste encore du chemin à faire, elles sont de plus en plus nombreuses à être cheffes, professeurs et mentors. Cette conférence sera consacrée aux différents aspects du leadership dans la profession de chef de chœur.  On y verra comment ces habiletés peuvent être développées et communiquées aux choristes peu importe le genre, tout en accordant une place importante aux modèles qui présentent des points de vue dits «féminins». 

Le moyen d’expression personnelle et artistique d’une compositrice ou d’un compositeur se trouve dans ses partitions. Le rôle des interprètes est de leur donner vie. Sans cette intervention cruciale de l’interprétation de la partition, les notes et rythmes restent vides de sens; il faut les faire sonner ! Pour les compositrices ou compositeurs vivants, les sons imaginaires qui prennent naissance dans leur tête ne deviennent réels, concrets, qu’au moment où ils sont interprétés. Entendre sa musique chantée ou jouée pour la première fois est une «expérience» humaine car tout intervenant qui participe à la création d’une œuvre musicale fait partie de sa fabrication et même, de l’âme de l’œuvre en question. Cela dépasse le jeu de l’interprète : il s’agit plutôt d’une alliance humaine, créant ainsi un moment de grâce pour tout le monde.